Suivez-nous

Cernes et poches sous les yeux : causes et solutions

Conseils beauté
Prendre RDV

Avoir des poches ou des cernes sous les yeux n’est pas quelque chose de grave ni de rare. Mais soyons clairs, ces petits désagréments cutanés sont loin d’être esthétiques et on aimerait bien pouvoir s’en débarrasser au plus vite… Oui mais comment ? Car pour pouvoir y faire face, encore faut-il en connaître la cause. Or, les cernes et les poches font bien souvent l’objet de nombreuses idées reçues. Voici ce que vous devez savoir sur les causes de ces troubles et les solutions pour les atténuer.

Poches VS cernes : quelles sont les différences ?

Les poches s'apparentent à un œdème des paupières inférieures. Elles sont formées d'amas graisseux plus ou moins gorgés d'eau, donnant une impression de gonflement sous l’œil.
Les cernes désignent la variation de la coloration de la peau située sous l’œil. C’est en raison de l’extrême finesse de la peau à cet endroit qu’une congestion du système vasculaire se voit par transparence, assombrissant cette zone en lui donnant une teinte bleue/violette.

Quelles sont les causes ?

Le premier facteur d’apparition peut être l’âge, tout simplement. C’est d’ailleurs quasi inévitable… En effet, l'œil est protégé de la paroi osseuse par des coussinets graisseux. Ces derniers sont recouverts d'une fine membrane appelée le septum. Avec l'âge, cette membrane s'affine davantage et se relâche, laissant place aux poches et aux cernes. La perte progressive de collagène au niveau de cette zone est aussi un facteur important : avec le manque d’élasticité, le muscle orbiculaire a tendance à glisser vers le bas et ne plus assurer sa fonction de maintien sous l’œil. La peau a ainsi tendance à plus se distendre et former une poche.

Vous remarquerez probablement que vous êtes davantage cerné(e)s le matin. En effet, la position allongée (impliquant une position horizontale immobile de la nuque) ralentit la circulation des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Ces derniers se congestionnent pendant cette période d’inaction, ce qui fait gonfler le cerne. Pour lutter contre cette stagnation, il est conseillé de changer de position régulièrement et/ou de dormir avec plusieurs oreillers de façon à relever légèrement la tête et ainsi favoriser le drainage des fluides vers le bas du visage pour éviter l’effet « bouffi » au réveil.

Second facteur aggravant : une mauvaise hygiène de vie. Le manque de sommeil, le stress, la fatigue, mais aussi l’alcool et le tabac, peuvent être la cause des troubles de la circulation sanguine causant l’apparition des cernes ou des poches. En effet, la consommation de tabac perturbe la circulation des fluides ce qui crée ces œdèmes sous la peau et fragilise la zone en-dessous de l’œil. L’alcool, lui, favorise le gonflement des vaisseaux sanguins donnant au regard un air endormi. Il entretient également la rétention d’eau qui, elle, contribue fortement à l’apparition de boursouflures sous les yeux. C’est par ailleurs cette rétention d’eau qui contribue à l’apparition des poches en cas de stress et anxiété.

Enfin, sachez que l’hérédité joue un rôle très important, tout comme les changements hormonaux chez les femmes. Ces phénomènes peuvent vous prédisposer à l’apparition des poches et des cernes.


Comment les atténuer ?

Bien dormir est primordial pour éviter les yeux bouffis au réveil. Mais l’alimentation joue aussi un rôle décisif. Par exemple, il est conseillé de réduire sa consommation de sel pour éviter la rétention d’eau. Aussi, il est important de boire au minimum 1,5L d’eau par jour, afin d’éviter la déshydratation ayant pour conséquence le gonflement des vaisseaux sanguins se trouvant sous les yeux.

Malgré tout cela, si l’apparition des poches et des cernes persiste, il existe quelques astuces pour les camoufler :

Pour atténuer l’effet « poche », munissez-vous d’un fond de teint correspondant à votre carnation (surtout pas de teinte plus claire qui accentuerait le volume de la poche). Avec un pinceau, appliquez votre fond de teint sur la poche jusqu’à la racine des cils. Ensuite, utilisez un crayon illuminateur dans les sillons de la poche en estompant du bout du doigt. Cette technique apportera de la lumière dans les creux afin de diminuer l’aspect bombé de la poche grâce à un jeu d’ombre et de lumière. N’hésitez pas à accentuer le maquillage de la paupière supérieure avec un mascara et/ou un fard coloré afin de détourner l’attention de la poche.

Concernant les cernes : commencez par unifier la peau sous l’œil avec un anti-cernes correspondant à votre carnation. Appliquez-le sous le dessous de l’œil et estompez le produit avec un pinceau boule. Pour finir, tapotez avec le doigt pour fondre parfaitement le produit. Recolorez ensuite le cerne avec un anti-cernes plus clair cette fois, pour camoufler le trait un peu plus sombre qui sert de ligne de démarcation sous les yeux. Appliquez cet anti-cernes plus clair à l’aide d’un petit pinceau biseauté, en suivant délicatement le trait plus sombre et estompez vers le bas pour qu’il se fonde avec le cerne. Si le cerne persiste, évitez de porter un fard à paupières trop foncé qui accentuerait l’ombre.


Cette période de confinement est propice au repos et aux soins. Pensez à soigner votre contour des yeux à l’aide de crèmes et patchs conçus spécialement pour cette zone. Et profitez-en aussi pour reprendre de bonnes habitudes alimentaires si nécessaire !

Prendre RDV
0
Likes

Nous vous conseillons

Déf. :
Produits de qualité,
produit en France,
par des professionnels
Voir le produit
2,5 ml
21,00 €